AU PROGRAMME DE LA 9ème EDITION :

-          Une première soirée très cocasse avec le mélange entre OLIVIER VOLOVITCH, créateur de Volo qui viendra présenter ses nouvelles compositions et les irrévérencieux, hilarants, décalés et infiniment talentueux JOYEUX URBAINS dans un spectacle « BestOf » revenant sur 20 années de spectacles loufoques et de chansons acides.

 

-          La seconde soirée sera un mélange des genres. Introduite par le rochelais HILDEBRANDT, grand espoir de cette chanson qui vous transporte et la bouleversante, romantique et sensuelle MAISSIAT et son « Grand Amour ».

 

-          Une dernière soirée 100% lilloise avec le spectacle plusieurs fois récompensé du « Maladroit mais désireux de bien faire » TONYCELLO et l’univers acoustique des LENINE RENAUD autour d’une contrebasse, d’un banjo, d’une mandoline, d’harmonicas, de toutes sortes de guitares, de breloques et d’un accordéon.

 

 

 

Mercredi 08 Février 2017 à 20h00

OLIVIER VOLOVITCH + LES JOYEUX URBAINS

 

Première partie de soirée
OLIVIER VOLOVITCH

Depuis plus de 10 ans, Olivier fait des chansons avec son frère Frédo, au sein du groupe Volo. Souvent les paroles lui viennent à la suite de la lecture d’un livre, soit par association d’idées, soit par plagiat éhonté ; et, de loin en loin, « ces chansons à lire » finissent par faire nombre.

Pourquoi pas vous les présenter ? Les Joyeux Urbains l’y invitent.

 

Seconde partie de soirée 
LES JOYEUX URBAINS

Irrévérencieux, hilarants, décalés et infiniment talentueux, les terribles Joyeux Urbains reviennent en force pour faire (re)vivre 20 années de spectacles loufoques et de chansons acides. Dans une mise en scène de Sébastien Lalanne, ils délivrent des textes uniques et inattendus où l’humour se forme sous une plume poétique soulignant, d’un air un brin moqueur, une incisive vérité.

Bref, un spectacle délicieusement fou rehaussé d’une bonne dose d’absurde, de bonne humeur, et de surprises !

Voir le site des Joyeux Urbains   //   Ecouter Les Joyeux Urbains

 

 

 

 

  Jeudi 09 février 2017 à 20H00

HILDEBRANDT + MAISSIAT

 

Première partie de soirée
HILDEBRANDT

Hildebrandt vogue au large, il s’est éloigné des rives de la chanson française et cela s’entend. Parce que les mots ne sont plus chez lui soutenus par la musique mais qu’ils s’insèrent comme une deuxième musique dans le décor orchestral. Comme un acteur se fond dans la scène, Hildebrandt chante dans l’écrin sonore, et il y mène un jeu de rôle avec les instruments au service du tableau final.

Voilà, le film est là, sans images. A chacun de l’écouter, de le vivre, de s’y projeter.

Voir le site de Hildebrandt    //    Ecouter Hildebrandt

 

 

Seconde partie de soirée
MAISSIAT

Il y a trois ans apparaissait sur le devant de la scène la silhouette longiligne d’une jeune femme portant un chapeau, dont la présence magnétique, on l’avait aussitôt compris, allait nous accompagner pour longtemps. Avec son nouveau disque « Grand Amour », Maissiat livre une déclaration poignante, qui l’impose comme une artiste essentielle, chef de file d’une nouvelle pop française.

Livré en dix chapitres d’une histoire bouleversante, tous ceux qui connaissent l’amour pourront s’y reconnaître, tous ceux qui ne le connaissent pas encore en guetteront les signes.

Voir le site de Maissiat  //     Ecouter Maissiat

 

 

Vendredi 10 février 2017 à 20H00

LENINE RENAUD + TONYCELLO

 

 

Première partie de soirée
LENINE RENAUD

Lénine Renaud est un duo composé de six musiciens, un peu comme les trois mousquetaires qui n’étaient pas sept. C’est autour d’une contrebasse, d’un banjo, d’une mandoline, d’harmonicas, de toutes sortes de guitares, de breloques et d’un accordéon que se pose l’univers acoustique des Lénine Renaud. L’influence des folklores de la musique populaire sert à habiller des textes tendres à la poésie assumée, des coups de gueule et des coups d’blues nous invitent à rendre visite aux héros et aux victimes du quotidien.

Voir le site de Lénine Renaud   //    Ecouter Lénine Renaud

 

 

Seconde partie de soirée
TONYCELLO

Tonycello, c’est le spectacle d’un homme seul sur scène. Seul avec son violoncelle, sa maladresse calculée, son panthéon de chanteurs et chanteuses : Georges Brassens, Boby Lapointe, Barbara, Eric Toulis et autres... Seul avec sa verve, son allure à la Buster Keaton et ses silences gourmands. L’envie de partager de l’interprète infuse la salle. Car la finesse, l’ironie, la dérision, tout cela n’a pas d’âge et c’est pour cela que Tonycello nous touche. Il chante, tombe, ne fait pas de politique et il aime Limoges.

Que des choses universelles, en somme.


Voir le site de Tonycello

 
wordpress themesjoomla themes
2017  festival Antra'Zik